La Galerie Thierry Marlat explore le patrimoine photographique mondial, expose ses sélections et les transmet​

Le travail de la Galerie Thierry Marlat est une recherche constante d'oeuvres déterminantes du patrimoine photographique mondial. Les expositions sont des fenêtres ouvertes sur un futur artistique déjà acquis par des oeuvres majeures et toujours en construction dans un monde qui travaille à ouvrir des voies signifiantes et hégémoniques à l'intérieur d'un vaste ensemble riche, dense, mais aussi complexe.

Jock STURGES

LA GALERIE THIERRY MARLAT est attentive aux besoins et aux possibilités de chacun 

Elle vous conseille

- pour la constitution de votre collection selon votre esthétique et votre budget en apportant sa connaissance du patrimoine photographique mondial et sa connaissance du marché de l'art et de ses évolutions,

- et contribue à la valorisation de vos acquisitions par ses expositions et ses collaborations privilégiées avec les plus grandes maisons de vente internationales : Sotheby's, Christie's, Phillips, Art Curial, Drouot...

LA GALERIE THIERRY MARLAT a 20 ans d'expérience ; elle a contribué à la reconnaissance de la photographie d'art contemporaine auprès des institutionnels et des grands collectionneurs d'art privés.

Vous êtes à la recherche d'une pièce ?

La Galerie Thierry Marlat saura pour indiquer s'il est encore possible de la trouver. Partenaire privilégié des maisons de ventes, des plus grandes galeries internationales et des fondations, nous sommes en mesure de répondre à la plupart de vos demandes dans des délais les plus courts.

Des oeuvres à potentiel à tous les prix

La Galerie Thierry Marlat effectue une sélection fine des artistes photographes qu'elle représente, porte et soutient. Elle offre également un large panel de photographes institutionnels et montants qui sauront satisfaire vos attentes esthétiques, vos budgets et représenter une acquisition rentable dans le temps.

L'art : le moteur de l'innovation et de la qualité au travail

C'est un fait avéré : l'écosystème français favorise l'innovation et l'invention. Et l’éclosion de startups françaises suscite la convoitise de plus grandes entreprises mondiales.

La qualité de l'écosystème est le meilleur oxygène de l'homme pour l'engager à inventer et à innover.

Quand on parle d'écosystème, on parle d'un terreau qui dépasse la communication directe, l'agencement des espaces de travail ou encore le rythme du travail... Le dynamisme entrepreneurial naît de ce qui est bon, de ce qui va bien et il se nourrit de lui-même : le modèle fait oeuvre.

L'art est une tradition en France et dans le monde entier sur laquelle nul n'a jamais failli en plus de 2000 ans d'histoire ! Plus qu'une tradition, l'art est un terreau qui fait de nos territoires des lieux innovants, et ceci vaut tous domaines confondus ! Que ce soit sur la mode, la cuisine, l'architecture ou la décoration, sur les pensées, les arts ou sur les artisanats ..., un bon terroir a besoin de ce qui est bon, de ce qui est beau et de ce qui est durable. 

En tant que société, vous souhaitez acquérir des oeuvres à exposer dans vos locaux

La Galerie Thierry Marlat saura pour indiquer comment constituer votre collection afin qu'elle réponde à vos attentes budgétaires et qu'elle coïncide avec l'esprit de votre entreprise et de votre activité. Son expérience de 20 ans dans le monde de la photographie vous assure d'un dialogue constructif dans le temps et évolutif avec vos activités et vos évolutions. Depuis 20 ans, La Galerie Thierry Marlat assure non seulement la constitution des collections, mais elle est également votre interlocuteur au moment de la revente des oeuvres acquises.

En tant que société, vous bénéficiez d'une fiscalité avantageuse

Art 885 I du CGI : Les objets d'antiquité, d'art ou de collection ne sont pas compris dans les bases d'imposition à l'impôt de solidarité sur la fortune.

Art 238bis AB du CGI : les sociétés peuvent déduire de leur résultat imposable de coût d’acquisition d’œuvres originales d’artistes vivants inscrites à l’actif immobilisé à condition qu’elles restent exposées au public. Cette déduction s’effectue par fractions égales sur les résultats de l’exercice d’acquisition et les quatre années suivantes pour les œuvres achetées La déduction effectuée au titre de chaque exercice, ne peut excéder la limite de 5%0 du chiffre d’affaire et 20% du prix d'achat de l'oeuvre pendant 5 ans, minorée du total des autres déductions opérées au titre de mécénat... 

Art 764 du CGI : Les successions composées d'oeuvres d'art relèvent d'une fiscalité spécifique, la valeur d'une oeuvre étant établie par expertise ou par déclaration auprès d'un contrat d'assurance. De plus, la loi Malraux de 1968 permet aux héritiers de payer les droits de succession en nature (ouvre d'art donnée à l'Etat). Enfin, le propriétaire d'une oeuvre d'art peut mettre en place une donation avec réserve d'usufruit.

Pour toute information et devis sur les offres, contactez la galerie via ce site.

La Galerie Thierry Marlat collabore avec les institutions et les entreprises​

Le travail de la Galerie Thierry Marlat est également d'aider les collectivités, institutions et entreprises dans leurs démarches d'ouverture à l'art. Elle propose :

 

 - des vues privées dans la galerie à l'intention des entreprises et des collectivités sous la forme d'expositions réservées à tout regroupement d'intérêts privés (spécifiques) pour des rencontres sur mesure,

 - des expositions sur site (dans l'entreprise, dans l'institution ou dans un lieu spécifiquement choisie par elle) afin d'apporter l'art au sein même du lieu du travail à accomplir

Précédentes collaborations :  UNESCO, Paris - Franc & fils, rue de Passy, Paris - Maison Européenne de la Photographie - Musée Multimédia de Moscou - Musée de la photographie de Charleroi - The Nerve Center of Derry - Jeu de Paume, Paris - Kulturhuset Stadsteatern Stockholm - Musée Nicephore Nièce de Châlon-Sur-Saône - Musée de l'Elysée, Paris

La dernière grande innovation en matière d'art c'est la photographie

La photographie est une invention née entre 1816 et 1830, qui a été simultanément mise au monde par deux français : le très connu Nicéphore Nièpce, ingénieur, également co-inventeur avec son frère du premier moteur à combustion interne, et le moins reconnu Hercules Florence, peintre naturaliste installé à Rio, passionné par les chants des oiseaux, également inventeur d'une écriture des sons qui a préfiguré les représentations musicales modernes.

La technologie de la photographie a été développée par Nièpce en collaboration avec Daguerre, quand Florence, de son côté, a apporté le nom de l'invention : "photographie".

Leur travail a porté sur la recherche et la découverte des premiers supports photosensibles permettant une prise de vue "rapide" et la fixation durable de l'image sur son support. Cette invention a été à l'origine d'une branche prospère du monde industriel qui a largement dépassé l'industrie de la photographie proprement dite pour se décliner en multiples pôles technologiques et qui connaît encore aujourd'hui, avec l'invention du capteur numérique, une apogée en même temps qu'une redistribution complète des cartes. 

Mais on peut dire que l'invention de la photographie a commencé il y a bien plus longtemps, environ 400 ans avant J.C., parce que l'homme n'a eu de cesse d'observer le monde et de chercher à consigner ses observations. La vue et l'ouïe (l'image et le son) sont à l'origine d'écritures à la fois différentes et similaires : la littéralité, la photographie et la composition musicale.

Une photographie, un théorème (ou presque)

Les photographes d'art majeurs sont ceux qui ont fait oeuvre, c'est-à-dire qu'à l'instar des plus grands scientifiques, ils ont sublimé la connaissance. Or, la photographie, comme l'écriture et l'architecture, est un lieu de confrontation de la connaissance et du réel. C'est un lieu de confrontation et un lieu de dépassement et d'exaltation. Dans un monde où l'image a pris une place déterminante pour ne pas dire dominante, il est important d'apprendre à regarder, d'apprendre en regardant, et évidemment de munir son écosystème (son lieu d'apprentissage et de production) des meilleures images du monde, histoire de bien apprendre (c'est-à-dire d'hériter de ce que d'autres avant ont compris).

Carte des visiteurs de la Galerie au 30 novembre 2016