de la figuration libre à la "figuration geek"

Deuxième exposition de la GALERIE THIERRY MARLAT consacrée à la figuration libre et à ses artistes phares. En 1998, une exposition consacrée au photographe TSENG KWONG CHI explorait la figuration libre par la photographie. L'exposition dédiée à STEPHANE TROIS CARRES expose la figuration libre par la peinture et l'art numérique.

Stéphane TROIS CARRES (1963-) est un peintre français, né à Paris et vivant à Paris, également vidéaste, formé aux Arts Décoratifs à Paris aux côtés de Hervé Di Rosa, Claude Closky,...

En 1980, il fonde le collectif Les Frères Ripoulins avec Jean Faucheur, Pierre Huygues, OX, Bla+bla+bla, Manhu, Claude Closky, Luidgi (alias Louis Jean Gorry) et Nina Childress, collectif dont est issu le mouvement de la figuration libre.

Le groupe est dissout en 1989 après avoir exposé à la Tony Shafrazi Gallery (New York), à la galerie du jour de agnès b. et à la Biennale de Paris.

Stéphane Trois Carrés poursuit alors son travail de peintre, où il élabore un travail sur le chaos et utilise la peinture comme moyen de développer une "mathématique de l'intuition". Il est également enseignant dans plusieurs écoles d'art.

"Entre les mois de mai et décembre de l’année 1984, les Frères Ripoulin peignent backstage en direct des concerts des Psychedelic Furs et des Smiths, rencontrent Keith Haring qui, lors de sa venue à Paris, passe par leur atelier et finit par peindre avec eux avant le grand affichage du lendemain matin à la station de métro Dupleix, réunissant la majorité des afficheurs parisiens (auquel Haring participe également)…Jack Tone (p. 16 et 17 de son Master 2)

Oeuvres plasticiennes (cliquer)

Expositions

2019 "Décalage", Festival Recto Verso
Salon international de la réalité virtuelle, Laval 

2018 "Libres figurations", Fonds Hélène et Edouard Leclerc, Landerneau

2018 "Domain Events", Galerie de l'Angle, Paris

2017 19ème Biennale internationale de céramique contemporaine, Châteauroux

2016 "La foret scalaire", projet Art Industrie, Galerie de l'Angle, Paris

2016 "Clônes et mutants", Galerie de l'Angle, Paris

2016 "Des mondes parallèles", Le PREAU, Nancy

Festival Vidéoformes 2015, diffusion Cage Suite

2015 Diffusion Cage Suite 2013, Polytechnic Museum, Moscou (Russie),

2015 "Dessins afin e mettre l'atelier en abîmé", Galerie de l'Angle, Paris

2014 "Installation performative N+1 #8", Guildhall Museum, Rochester, Grande-Bretagne

2014 " Installation performative N+1 #7", Herbert Read Gallery, Canterbury, Grande-Bretagne

2014 "La complexité tout simplement", Galerie ART 89, Paris

2013 "Cage suite, performance", Festival Vidéoformes, Clermont-Ferrand

2011 "Que sais-je ?", atelier Maillet, Ruaulx, Paris

2010 "Installation performative N+1 #5", Espace Saint-Sauveur, Issy-Les-Moulineaux

2010 Installation performative N+1 #4", Festival Videoformes, Clermont-Ferrand

2005, "Ici et là", Association Française d'Action Artistique, Paris

2009 "Installation N+1", triennale La Force de l'Art 02, Grand Palais, Paris

2009 "Installation N+1", Session expérimentale, Bourges

2009 "Installation N+1",Festival Vidéoformes, Clermont-Ferrand

2007 "Que trouve-t-on entre A et B ?" Centre d'Art virtuel Synesthésie, Saint-Denis

2005 Rencontres vidéo, Centre d'art contemporain Wharf, Hérouville-Saint-Clair

2003 "Vers d'autres paysages", Le Parvis Centre d'art contemporain, Pau

2003 'Illiko", Espace Gantner, Bourogne

2003 "Camping", Ecole d'Art de Limoges

2002, Festival Imagina, Monaco

2001 "Bidules y Fotutos", Alliance française, Puerto-Rico

2001 "Géométries de l'intuition", Festival Images contre Nature, Marseille

2001 Festival MediaTerra, Fournos Center, Athènes 

1993 "La quadrature de Trois Carrés", Association Française d'Action Artistique, Centre culturel français d'Oslo, Norvège

1993 "Love me Tender", galerie Le Sous-Sol, Paris

1992 Exposition collective, Les Ateliers de l'ARC, Musée d'Art Moderne de Paris

1991, Centre d'art contemporain, Herblay (Fondation Leclerc)

1987 "Les allumés de la Télévision", Grande Halle de la Villette,Paris

1986 "Les médias peintres", Maison de la Culture de Rennes

1985 Tony Shafrazi Gallery, New York

1985 Galerie du Jour, agnès b., Paris

"Toiles, vidéos, livres, performances : l'univers TroisCarrés se décline." Le Parisien Libre

 

"Trois Carrés est invariant par translations, par rotations, il doit également être invariant par homothétie. D'une manière générale, Trois Carrés échappe à la mesure." Parisian.Post

 

"La qualité d'un homme se calcule à sa démesure ; tentez, essayez, échouez même, ce sera votre réussite." Euclide 

CAROLINE JULLIEN, philosophe des mathématiques présente STEPHANE TROIS CARRES : LIRE L'ARTICLE

 "Pour une première exposition solo à la Galerie Thierry Marlat, LIBRE présente douze oeuvres monumentales de Stéphane Trois Carrés réalisées entre 2012 et 2019. Alors que chaque oeuvre stupéfie pour la complexité de son expression graphique, chaque oeuvre est également le lieu d'une expérience sensible qui ravit par la simplicité, la  facilité avec laquelle on la capte d'emblée. Tout se passe comme si nous avions été préparé à lire chaque signe de l'artiste et que l'exercice nous semblait aussi aisé que de boire, manger, dormir, respirer, alors que aucun des signes, aucune des formes de composition de l'artiste ne nous est coutumière.

On a déjà vu ça avec VanGogh et la couleur, avec Pollock dans l'action...

L'exposition s'intitule LIBRE : c'est la première évidence qui jaillit devant les oeuvres de Trois Carrés.

TroisCarrés est bien un artiste libre. Il échappe à l'espace et il échappe au temps, en même temps que chaque oeuvre ne se charge que de la question de l'espace et de la question du temps. "Dans chaque oeuvre gît un univers" explique Trois Carrés. Et dans chaque univers, rien n'est réel, tout émane d'une hyper-réalité et pourtant tout évoque un monde qui serait réel. Les univers inventés par Trois Carrés sont les résultats d'expériences sensibles bien réelles, certainement universelles, tellement délicates qu'elles auraient pu échapper à la conscience. De fait, Trois Carrés nous révèle une part de nous-même qui n'avait pas encore été représentée, qui ne nous avait pas encore été présentée, et qui est une part fondamentale de nous-même. Rien n'existe et tout est vrai : l'oeuvre est le lieu d'une transaction entre le rêve et l'émotion, entre l'intuition et la certitude. 

Stéphane Trois Carrés est sans contexte un peintre précurseur d'un art graphique nouveau qui intègre à la fois l'histoire et le patrimoine mais encore le monde moderne et son machinisme, et qui ouvre sur le monde à venir. C'est une oeuvre qui nous réconcilie avec nous-même parce qu'il nous donne de bonnes nouvelles de nous : quelque chose est en train de naître quelque part, là, ici, maintenant qui ressemble à l'art de Trois Carrés, c'est-à-dire à l'art de concevoir des univers."

Le Collectionneur Parisien